lo-ol

"L'apprentissage, c'est l'expérience. Tout le reste est juste de l'information"

Archives 2013

Petite mise à jour pendant les fêtes

Rédigé par lolo • 29 décembre 2013 • Aucun commentaire

Je profite de cette fin d'année et des quelques jours de repos pour faire quelques travaux sur mon serveur. Tout d'abord, j'ai totalement refait ma page d'accueil (lo-ol.fr) pour y rassembler tous les liens vers mes services public et perso en gardant un design épuré et simple. Dans cette même optique, j'ai troqué mon ancien thème pluxml pour le thème zen.

J'ai également viré mon outil d'analyse de fréquentation Piwik car finalement je n'en faisait rien. De cette façon, mon site respecte totalement la vie privé des visiteurs.

Voila quelques petits changement pour préparer comme il faut la nouvelle année. J'espère que vous avez fait votre liste de résolution pour la nouvelle année. De mon côté, oui et celle-ci devrait être bien remplie.

Parmi mes résolutions, j'envisage notamment de poster plus régulièrement sur ce blog :-).

Bonnes fêtes et à l'année prochaine !

Classé dans : Blog • Mots clés : aucun

Calibre et COPS pour gérer ses ebooks

Rédigé par lolo • 29 août 2013 • 15 commentaires

calibre

 

Si comme moi vous avez une liseuse électronique, alors il y a de grandes chances pour que vous connaissiez l'excellent logiciel libre Calibre.

De mon côté, je ne l'utilisais pas trop mais étant donné qu'il vient de passer en version 1.0 après plusieurs années de développement, je me suis dit que c'était le moment de le dépoussiérer.

Après une installation facile, je commence à importer ma collection d'ebooks. Le problème lorsqu'on récupère des livres d'endroits divers et variés, c'est qu'on se retrouve au final avec une bibliothèque qui est dans un foutu désordre ; des livres en double, des métadonnées en pagaille (même auteur avec cinq orthographes différents, étiquettes inutiles, ...). Bref, il faut passer par la case nettoyage et ça peut être long. Heureusement, Calibre dispose d'un tas d'outil pour faciliter/automatiser certaines tâches. Un bon tuto qui traite ce sujet est disponible ici.

Après plusieurs heures, j'obtiens enfin une collection proprifiée. Du coup, j'en profite pour installer COPS sur mon nas. COPS, aka Calibre Open Publication Distribution System est une alternative légère au serveur de contenu fourni par Calibre. Cela permet de rendre consultable en ligne sa bibliothèque numérique.

Pour installer COPS sur un nas Synology, j'ai suivi l'article rédigé par l'auteur du soft lui même ici. Après une installation sans encombre, il y a certains réglages à effectuer. Par exemple, si l'on veut protéger l'accès à sa bibliothèque avec une autorisation basique par login/mot de passe, il va falloir mettre "un peu" les mains dans le cambouis :

1. Créer un nouveau fichier en dehors de l'arborescence web du serveur et qui va contenir le mot de passe. Par exemple, pour un nas Synology :
depuis une connexion ssh sous vi :

touch /volume1/external_include/passwd_calibre

2. Editer le fichier et coller la paire login/password générée par un générateurs de mot de passe du type http://www.askapache.com/online-tool...sswd-generator

3. Editer le fichier .htaccess qui se trouve dans le répertoire d'installation de COPS et le modifier en ajoutant les éléments qui vont bien :

 Pour un synology :

vi /volume1/web/cops/.htaccess

Puis ajouter ceci dans le fichier, pour une authentification basique :

AuthType Basic
AuthName "Acces securise"
Require valid-user
AuthUserFile /volume1/external_include/passwd_calibre

 Et voila, votre collection d'ebook est disponible depuis n'importe où et avec un accès un minimum protégé !

 

COPS1

 

COPS2

Au revoir MediaWiki, bienvenue à DokuWiki !

Rédigé par lolo • 29 août 2013 • Aucun commentaire

Dans ma série : "Au revoir ..., bienvenue à ...", j'ai décidé de remplacer mon vieux wiki propulsé par MediaWiki. Je trouve celui-ci trop lourd, lent avec une syntaxe compliquée (Il n'y a qu'à voir pour créer des tableaux par exemple).

J'ai donc fait un rapide tour d'horizon des CMS de type wiki existants sur le marché (du libre ;-)). Mon choix s'est arrêté sur DokuWiki qui m'apparaît comme un bon compromis entre simplicité, légèreté et fonctionnalités avancées.

Côté installation, celle-ci se fait très simplement, en quelques minutes seulement car il n'y a même pas besoin d'installer de base de données. Si vraiment vous avez besoin d'un coup de main, voici un tuto rédigé par sebsauvage, grand défenseur de DokuWiki et du libre.

Une fois le logiciel installé, celui-ci se configure facilement. Quelques extensions pratiques sont installées par défaut (éditeur de type WYSIWYG, , coloration syntaxique de code, ...) et il est toujours possible d'en installer de nouvelles parmi un vaste choix.

La syntaxe de DokuWiki est assez similaire à celle de MediaWiki mais plus simple de manière générale (cf la création de tableaux par exemple).

Côté design, j'aime bien l'aspect sobre et épuré du thème dokuwiki. Cela dit, pour les adeptes du style visuel de MediaWiki, il existe le thème "monobook", qui transformera votre doku en MediaWiki-like (mais plus rapide ;-)).

Pour rapatrier mon ancien wiki sur le nouveau, j'ai préféré le faire à la main (je ne sais pas s'il y a des outils qui font cela automatiquement) afin de m'habituer à la syntaxe et de mettre à jour / réecrire l'ancien contenu. Pour garder quelque chose de proche de ce que j'avais avant, j'ai installé trois extensions supplémentaires bien pratiques : color (pour colorer facilement du texte), editx (pour renommer ou supprimer des pages) et imagebox (pour placer des images avec des légendes).

Résultat :

Après quelques heures, j'ai réussi à rapatrier l'ensemble de mon ancien wiki. Je dispose désormais d'un wiki plus simple, léger et rapide : objectif atteint !

Remarques :

Il existe des wikis encore plus léger et simples que dokuwiki. C'est le cas par exemple de BlazeKiss  développé par Idleman. Celui-ci est très léger et propose une syntaxe particulièrement élégante. Je ne l'ai pas retenu car il est toutefois moins riche en fonctionnalité par rapport aux wikis populaires. A surveiller tout de même ;-)

Au revoir Wordpress, bienvenue à Pluxml !

Rédigé par lolo • 02 juin 2013 • Aucun commentaire

Dans mon article précédent  "Au revoir RSSLounge, bienvenue à Leed !", je me suis intéressé à l'utilisation d'un agrégateur de flux plus léger.

Toujours dans le même objectif d'allègement de mes services web hébergés sur mon serveur, je m'intéresse aujourd'hui aux alternatives libres, simples et légères pour gérer mon blog.

Situation actuelle :

J'utilise actuellement Wordpress qui a de nombreux avantages. Il est très populaire (donc bien documenté), facile d'utilisation et complet. Mais celui-ci a surtout un gros défaut; sa lourdeur. Surtout que dans mon cas, il ne me sert qu'à héberger 3 pauvres articles (j'exagère à peine). Autrement dit, j'ai un bazooka a disposition avec lequel je chasse les mouches :

 

A noter qu'une telle arme existe vraiment : le bug-a-salt !

Après une veille rapide sur le net, j'ai trouvé un très bon article d'Idleman sur le même sujet : comparatif des blogs libres dans lequel il présente 6 moteurs de blog : LifeType, PluXML, Chyrp, BlogoText, TextPattern et Habari.

Avant d'aller plus loin, faisons le tour des fonctionnalités attendus pour mon nouveau blog :

  1. Interface d'administration claire et suffisament fournie
  2. Ajout, modification et suppression d'article simple
  3. Mise en page facilitée par un éditeur de type WYSIWYG
  4. Flux rss et système de commentaires
  5. Bonne rapidité de chargement
  6. Possibilité d'ajouter des plugins
  7. Design graphique minimaliste, espacée mais un minimum travaillé
  8. Possibilité d'ajouter facilement des médias (images surtout)
  9. Possibilité de faire du syntax highlight pour des bouts de code.
  10. Personnalisation de thème simple
  11. Outil pour migrer mes articles wordpress

 J'ai regardé les différentes solutions proposées par Idleman et j'en ai retenu 2 : Blogtext et Pluxml.

1/ Blogotext :

Blogotext est un moteur de blog simple et léger qui utilise une base de données de type SQLite ou MySql. Il répond assez bien à mon cahier des charges sauf pour plusieurs points :

  • L'interface d'administration est assez sommaire
  • On ne peut pas installer de nouveaux plugins.
  • Les thèmes proposées sont très simples et je n'ai pas trop envie de passer du temps à en créer de nouveaux.

2/ Pluxml :

Pluxml est lui aussi simple et léger avec la particularité de ne pas utiliser de BDD (tout est géré à partir d'xml). Contrairement à Blogotext, l'interface d'administration est beaucoup plus riche et il est possible d'installer des plugins officiels ou non-officiels. De plus, les thèmes proposés sont plus nombreux et plus sympas je trouve (voir ici). A noter qu'il est possible d'importer un blog wordpress grace à un script php : wp2pluxml.

Avec un peu de configuration et l'installation de quelques plugins, je suis parvenu à un résultat plus que correct et qui répond à l'essentiel des points de mon cahier de charges. Objectif atteint !

Bilan :

Afin d'estimer le gain en terme de rapidité d'affichage, j'ai comparé le chargement de la page d'accueil de mon blog wordpress et de celle de mon nouveau blog pluxml, en utilisant les thèmes par défauts pour les deux (les résultats peuvent varier grandement en fonction des thèmes qu'on utilise). Pour estimer la rapidité de chargement, j'ai utilisé le site Pingdom Website Speed Test et voici le résultat obtenu :

 

 

Le résultat est logique et correspond à mes attentes. La page d'accueil est 3 fois plus légère et son temps de chargement ... 3 fois plus court (quoi, me dites pas que vous êtes surpris smiley ?).

 

Une remarque concernant la rapidité de chargement ; celle-ci peut être très variable selon le thème utilisé. Par exemple, j'ai fait le même type de test avec deux thèmes différents de pluxml et voici ce que j'obtiens :

 

 

Après quelques jours d'utilisation, je suis très satisfait de pluxml et je peux désormais tirer définitivement un trait sur wordpress (c'est mon nas qui me remercie). D'ailleurs, au cas ou vous ne l'auriez pas remarqué, l'article que vous lisez en ce moment même a été rédigé sur pluxml.

Au revoir Wordpress et bienvenue à Pluxml !

Au revoir RSSLounge, bienvenue à Leed !

Rédigé par lolo • 02 juin 2013 • 2 commentaires

Je profite de la météo pourrie pour faire le ménage de printemps dans mes web services. Je trouve que plusieurs d'entre eux sont trop lourds pour l'utilisation que j'en ai, notamment RSSLounge, wordpress, mediawiki. Afin de soulager mon nas, je souhaite remplacer ces web services par des solutions plus légères, plus simples, répondant davantage à la philosophie KISS (Keep It Simple Stupide).

Aujourd'hui, je vais m'occuper de mon aggrégateur de flux RSS : RSSLounge.

Après un coup d'oeil sur le net, j'ai trouvé plusieurs alternatives à celui-ci. L'article de sebsauvage est un bon point de départ pour commencer :

Arrêtez de pleurer Google Reader: Hébergez un lecteur RSS chez vous

Après avoir pesé le pour et le contre de chacunes des solutions proposées, mon choix s'est arrếté sur Leed, contraction de Light Feed et développé par un français nommé "Idleman" (cocorico !).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir testé la démo, j'ai été séduit par cet agrégateur simple et rapide qui correspond au cahier des charges que je m'étais fixé.

Pour l'installer sur mon nas, rien de bien compliqué mais je me suis quand même appuyé du tutoriel rédigé par Neoflow et disponible ici.

En plus des avantages en terme de réactivité et de légèreté par rapport à RSSLounge, j'ai pu facilement paramétrer une tâche cron pour automatiser la synchronisation de mes flux à intervalles définis. C'est très pratique car avec RSSLounge, j'étais obligé de me logger pour synchroniser manuellement les flux, ce qui prenait facilement quelques minutes.

De plus, pour ceux qui souhaite personnaliser davantage Leed, des thèmes sont disponibles ici. Par exemple, pour les habitués de Google Reader, il existe le thème Greeder.

Un autre avantage de Leed est qu'il s'adapte avec toute résolution. Ainsi, je peux lire mes news sur PC, tablettes et smartphones sans trop de perte de confort visuel.

 

 

En résumé, que du bonheur ! Après plusieurs utilisations de Leed, je l'ai définitivement adopté et je ne regrette pas l'ancien RSSLounge.

Au revoir donc à RSSLounge et longue vie à Leed !

Owncloud, le cloud maison

Rédigé par lolo • 19 mai 2013 • Aucun commentaire

Toujours en quête d'indépendance vis-à-vis des services web hébergés chez des entreprises externes, je lorgnais depuis un moment sur le logiciel Owncloud. Ce logiciel est un logiciel libre offrant une plateforme de services de stockage et d'applications diverses en ligne (cf Wikipédia).

Le truc sympa pour ceux qui dispose d'un nas synology c'est qu'il est directement disponible sous forme de paquet. Et avec la dernière version (5.0 à l'heure ou j'écris ces lignes), le soft commence a être vraiment intéressant (voir l'article de Korben).

De mon côté, je l'ai donc installé dans les buts suivants :

  1. Disposer d'un cloud perso (le soft cloudstation fourni par synology me semble moins complet).
  2. Stocker mes marques-pages et me débarasser de mon compte Xmarks.
  3. Gestionnaire de contacts et calendriers.

Premiers retours :

1/ Concernant le cloud, je ne l'utilise pas pour l'instant. Les solutions de partage fournis par mon nas me suffise pour le moment.

2/ J'utilise désormais le navigateur firefox sur lequel j'ai configuré la synchronisation (firefoxsync ) des marques-pages avec mon serveur owncloud. Pour cela, j'ai installé l'application Mozilla Sync Service et configuré le navigateur pour y accéder. Après quelques soucis de paramétrages, j'ai finalement réussi à obtenir une synchronisation fonctionnelle de mes marques-pages entre mes différentes machines.

L'intérêt majeur est de maîtriser le stockages de mes données par rapport à une solution comme Xmarks. L'inconvénient étant que contrairement à ce dernier, il n'y a pas de sauvegardes automatiques (autrement dit mieux vaut faire des sauvegardes régulières :-)) et cette solution ne fonctionne qu'avec Firefox (ce qui pour moi n'est finalement pas gênant par rapport à ma politique de "Dégooglization").

3/ J'ai testé deux applications android CalDAV-Sync et CardDAV-Sync pour synchroniser mes contacts et agendas entre mon téléphone et mon serveur ownCloud. Pour l'instant, cela semble fonctionner mais à approfondir (cela devrait faire le sujet d'un prochain article). Un lien utile sur le sujet : http://www.kafe-in.net/articles/Comment-utiliser-Android-sans-les-Google-Apps/

Bilan actuel :

Grace à OwnCloud, je continue dans ma quête d'indépendance :

Navigateur web : Google chrome -> Mozilla Firefox

Gestion des favoris : Xmarks -> FirefoxSync synchronisé sur mon serveur ownCloud

Piwik, alternative libre à Google Analyzer

Rédigé par lolo • 20 janvier 2013 • Aucun commentaire

Un petit up sur ma quête de Dégooglization : je viens d'installer Piwik qui semble être une bonne alternative libre au service Google Analyzer. Pour se faire, j'ai suivi ce tuto clair et simple http://blog.nicolargo.com/2011/06/remplacer-google-analytics-par-piwik-2.html

En ce début d'année 2013, je peux donc déjà mettre à jour ma todo list :

Google Analyzer -> Piwik