lo-ol

"La douleur est temporaire. L'abandon est éternel"

Attention, ce billet date de plus de 3 mois.
Les informations qu'il contient ne sont peut-être plus à jour.


Dégooglization

Rédigé par lolo • 24 septembre 2011 • 1 commentaire

Au fil des années, ma dépendance au géant Google s'est fortement accrue : moteur de recherche, mails, agenda, système d'exploitation Android pour smartphone, chat, todo list, contacts, agrégateur de flux rss, partage de vidéos, photos, documents, bibliothèques...

Bref, une grande partie de mes données personnelles sur internet transite par Google (voir y est directement hébergée). Or, désormais, notre vie sur la toile est fortement imbriquée avec notre vie réelle. Et on peut raisonnablement se demander s'il est sécurisé de confier autant d'informations personnelles à une seule entreprise. A ce sujet, je vous conseille la lecture de l'article Votre vie numérique, effacée d'un coup de balai de Google !

Peut-être que Google n'est pas le diable, mais devenir à ce point dépendant d'une seule et même société me semble dangereux. D'une part parce que l'on n'a pas le contrôle sur ses propres données qui sont dans le "cloud". D'autre part parce qu'en encourageant le monopole d'une seule société, le risque est d'appauvrir la concurrence et d'accentuer davantage la dépendance à un système.

A partir de ce constat, j'ai depuis quelques temps envie de mettre en place des équivalents des services de google sur un serveur personnel. Pour cela, le logiciel libre est mon ami. Mais quelles sont les alternatives pertinentes qui existent aujourd'hui pour se passer des services de google ?

Voici les différents services web proposés par Google ainsi que des alternatives open-source que j'ai identifié :


  1. Moteur de recherche : google search -> seeks (project) ou duckduckgo

  2. Courrier électronique : gmail -> Roundcube ou Horde ou Zimbra

  3. Gestionnaire de documents centralisés (in the cloud) : google docs -> UNG

  4. Page d'accueil web personnalisée : iGoogle -> Posh

  5. Lecteur de musique : google music -> ampache ou subsonic

  6. Lecteur de flux rss : google reader -> rsslounge ou tinytinyrss. Pour comparer : lien et tuto ici

  7. Album photo : google photo -> gallery ou piwigo ou zenphoto

  8. Moteur de blog/site : blogger -> wordpress ou dotclear

  9. Gestionnaire d'analyse de sites web : google analityc -> piwic ou OWA

  10. Agenda : google agenda -> fengoffice ou radicale

  11. Messagerie instantanée : google talk -> ?

  12. Gestionnaire de contacts : google contact -> ?

  13. Gestionnaire de tâches : google task -> mytinytodo

  14. Gestionnaire de marque-pages : del.icio.us (pas Google celui-ci) -> semanticScuttle (installation de l'ancien Scuttle) ou tuto


Voilà, je vous tiendrai bientôt informé de mes avancés sur l'implémentation de ces outils.

1 commentaire

#1 dimanche 11 janvier 2015 @ 21:00 formation seo marseille a dit :

Votre sujet est véritablement novateur.Hourra à son concepteur.Je prendrais plaisir à revenir toutes les semaines

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot nvtbox ? :