lo-ol

“La simplicité est la sophistication suprême.”

marque-pages

Synchroniser ses marque-pages

Rédigé par lolo • 19 septembre 2012 • Aucun commentaire

Actuellement, j'ai un pc portable et un eeepc perso sous Linux et j'utilise un ordi sous windows au boulot (...). Comme navigateur web, j'utilise SRWare Iron, basé sur le code source libre de droits "Chromium" mais sans les problèmes de confidentialité ni de sécurité.

Jusqu'à présent, mes trois navigateurs web utilisaient la synchronisation de Google Chrome pour mettre à jour certaines données, dont mes marque-pages. Sur windows, pas de problèmes, l'ajout de favoris était bien répercutés sur mes autres machines. Par contre,  dans l'autre sens, mes modifications n'étaient pas prises en compte. J'ai même eu des problèmes de merges qui généraient des duplicatas :-(.

J'ai cherché un problème de configuration de mes navigateurs mais sans succès. Ensuite, j'ai commencé à regarder où je pouvais gérer mes favoris stockés sur mon compte Google Chrome. Et là, c'est le flou artistique. Les favoris sont stockés dans les bases de données Google (cryptées ?), mais pas moyen d'y accéder simplement pour faire des modifs. La seule option proposée depuis le dashboard : "Arrêter la synchronisation et supprimer les données de Google". C'est un peu radical car je ne souhaites pas arrêter tous les services de synchronisation, mais seulement celui de gestion des favoris.

De plus, en cherchant sur le net, il semblerait qu'il y ait de réels avec le service de synchro de favoris de Google Chrome. Bref, il était temps de trouver une autre solution fiable.

Quel outil pour gérer/synchroniser ses marques-pages ?

J'ai trouvé un outil permettant de répondre à mon besoin : Xmarks.

Pour l'utiliser, il faut créer un compte sur leur site puis installer une extension sur le navigateur web (facilement dispo pour les navigateurs les plus courant). Ensuite, il faut désactiver la synchronisation des marques-pages depuis le compte google sur toutes les machines censés utiliser Xmarks. Vous pourrez alors commencer à faire une première synchro depuis une machine.

Après 3 jours d'utilisation, je n'ai eu aucun souci d'utilisation. Que ce soit sur windows ou linux, mes modifications de marques-pages dans ma barre d'outils sont correctement répercutés sur mes autres navigateurs après une synchro. Quel bonheur !

De plus, il est possible de gérer des profils différents, par exemple un compte pour le boulot et un pour la maison, sur lesquels on souhaites ne synchroniser que certains dossiers.

Autre point positif, la possibilité d'importer les bookmarks depuis un compte delicious.

C'est pratique pour ceux qui, comme moi, ont accumulé les marque-pages sur ce service pendant plusieurs années ;-).
 

Bilan de la migration de Google Chrome vers Xmarks :

Points positifs:

  • Enfin une synchro de mes favoris entre mes différentes machines qui s'effectue sans douleurs, et ça c'est beau !
  • Une dépendance à un service Google en moins ! En plus, ce service est particulièrement opaque, on ne sait pas où sont stockés nos données et pas moyen d'agir dessus.

Points négatifs :

  • Xmarks dispose d'une interface simple avec une arborescence sous forme d'arbre pour naviguer dans ses favoris. Par contre, il manque à mon sens, de possibilité de classification à partir de tags, ce que fait très bien Delicious.
  • Le logiciel n'est plus maintenu. Mais bon, peut être qu'il va être repris par des fans lorsque le code source sera libéré ?
  • Les données sont stockées sur les serveurs de Xmarks. L'étape ultime consiste à installer Xmarks sur son propre serveur. Cela devrait faire l'objet d'un autre article d'ici peu. Pour le moment, seul le plugin Xmarks sur Firefox permet d'utiliser son propre serveur. Après plusieurs tentatives, je n'ai pas réussi à le configurer correctement. De toute façon, j'utilise Chrome donc cette solution ne m'intéresse pas trop.

Conclusion : 

Gestion des favoris : Google Chrome -> Xmarks (et 1 de + en - !)